Changer Fenêtre 2018-05-10T09:15:29+00:00

Changer fenêtres : toutes les questions inéluctables

Vous entrevoyez de changer une ou plusieurs de fenêtres de votre maison. De par cela, vous allez apporter une nette amélioration au niveau du confort thermique et acoustique de votre logement. En sus, changer de fenêtres influencera également l’aération, la luminosité ainsi que la sécurité et l’atmosphère de votre intérieur. Ainsi, il faut analyser et prendre en compte tous ces paramètres, sans oublier le budget qu’on souhaite investir là-dedans. Ainsi, il importe de faire quelques recherches et par la même occasion de connaître ses besoins avant de se lancer de changer de fenêtres. En quinze questions, vous allez comprendre les enjeux ainsi que les points pertinents à considérer si vous souhaitez rénover vos fenêtres sans faire d’erreurs.

  TEL 01 43 97 16 37


Pour quelle raison changer mes fenêtre ?

La modification des fenêtres figure parmi l’un des œuvres courantes dans les travaux de rénovation d’une maison. En principe, la modification et le changement des fenêtres se motive pour ses nombreux profits. Les nouvelles fenêtres se marient facilement avec la décoration de votre demeure. Mis à part le côté esthétique, elles occasionnent également des économies importantes via leurs performances énergétiques. Du point de vue thermique,changer vos fenêtres apporte une amélioration notable de la maison, en prenant en considération le fait que les ouvertures représentent 10 à 15 % des déperditions de chaleur. Le fait de supprimer le phénomène de paroi froide se trouvant au niveau des vitres constitue une astuce pour afficher des économies de chauffage et en parallèle un confort plus élevé. Outre cela, l’avantage réside également au niveau de la protection plus avérée de la maison quant aux bruits extérieurs.


Est-il impératif de changer vos fenêtres simultanément ?

Changer fréquemment ses fenêtres n’est pas nécessaire, par contre les anciennes menuiseries reviennent toujours plus cher à la limite par rapport aux fenêtres neuves si on tient compte de la facture de chauffage. Vous pouvez réaliser dans les 30% d’économie en échangeant changer vos fenêtres contre des menuiseries plus isolantes si on tient compte de la recrudescence du prix des énergies fossiles. Le remplacement des fenêtres en même temps est une option, tout réside plutôt au niveau de la capacité financière de chacun. Dans le cas où vous avez un budget assez restreint pour les rénover ensemble, il faudrait commencer par les pièces prioritaires, notamment, celles où vous passez le plus de temps ou celles qui sont les chauffées pour votre propre confort. Le choix donc vous appartient totalement sur la base de vos critères de choix ainsi que de vos priorités.

Pour refaire ses ouvertures, quelle matière faut-il favoriser ?

Peu importe le choix du matériau, il faut noter que chacun a leur avantage, que ce soit le bois, le PVC, l’aluminium voire même les menuiseries mixtes. Concernant le bois, il est réputé pour être plus performante thermiquement, mais par contre, il requiert un entretien plus avéré et systématique. Si vous optez pour les profilés en aluminium, sachez qu’ils sont immarcescibles et disponibles avec une gamme de couleurs plus étendue. Plus avantageux au niveau du prix et isolant, le PVC est la matière la plus convoitée pour tout ce qui est rénovation. Néanmoins, le choix au niveau des coloris reste assez limité. Pour finir, les modèles mixtes, qualifiés de haut de gamme, assurent une très bonne isolation thermique et en plus ne nécessitent pas d’entretien. Le plus souvent, ils se produisent à partir d’une composition de menuiserie en bois ou en PVC avec capotage en aluminium.

 Comment opter sur le choix de ses fenêtres tout en respectant l’aspect de mes anciennes lucarnes ?

Dans le secteur de la réhabilitation, les menuiseries s’articulent autour de modèles très variés pour répondre dans la mesure du possible à vos attentes. À noter que le style battant ou à la française est le modèle classique. Adéquat pour aérer chacune de vos pièces ainsi que la cuisine en toute sécurité, le prototype oscillo-battant permet d’entrouvrir le haut des fenêtres. Pour ce qui est des coulissants, leurs intérêts résident sur le fait qu’on peut les ouvrir sans pour autant empiéter sur l’étendue intérieure. Avec le sur-mesure, on peut se permettre quelques fantaisies en option, telles que les décorations. Effectivement, pour donner plus de charisme à vos nouvelles fenêtres, vous avez le choix entre des crémones apparentes en laiton, ou en cuivre ou encore de couleur blanche.


Qu’en est-il de mon avantage du point de vue thermique 

Pour ce qui est du gain au niveau thermique, les fenêtres pourvues de vitrage à isolation thermique renforcée vous assureront une protection maximale contre le froid durant l’hiver et de la chaleur en période d’été. Il convient de noter que la performance thermique d’une fenêtre peut être estimée à partir du coefficient Uw exprimé en W/m2. K. Ainsi, plus ce coefficient est bas, alors de l’autre côté l’isolation ne peut être qu’excellente. Concernant les menuiseries les plus performantes, elles peuvent admettre des coefficients thermiques allant au-dessous de 1,4W/m2.K, entre autres, cela équivaut à un profit énergétique de 80% par rapport à un simple vitrage. Et selon les situations, on peut faire des économies de chauffage aux environs de 10 à 30%.

Comment trancher sur le confort thermique ou acoustique ?

Avec une épaisseur identique, les vitrages acoustiques apposent des performances thermiques moins satisfaisantes. Il est incontestable qu’une performance acoustique abaisse légèrement les performances thermiques. De ce fait, il est préférable de pencher son choix sur ce type de vitrage que dans le cas où l’on se trouve dans un environnement assourdissant ou plus encore les installer au niveau des pièces le plus exposées. Toutefois, si vous avez les moyens, vous pouvez combiner les deux, tout va tourner autour du double vitrage.

Est-il obligatoire de modifier les volets par la même occasion ?

Sur ce point, on peut parfaitement choisir de procéder aux changements des volets postérieurement. Néanmoins, les modifier par la même occasion présente quelques intérêts. Le premier avantage de réviser dans l’immédiat ses volets réside dans le fait que les travaux pourront se faire du premier coup. Il est utile de rappeler que même si le changer de fenêtres n’implique pas d’énormes besognes, beaucoup de désagréments peuvent être évités en faisant tout une seule fois. En sus, le prix affairé à un seul chantier reviendra sans aucun doute moins cher que de le faire en deux fois d’affilés. Il ne faut pas également omettre le fait que l’on diminuerait les performances de la fenêtre en gardant des volets anciens avec des performances médiocres.

La mise en place d’une nouvelle fenêtre implique-t-elle une perte de lumière ?

Dans la majorité des cas, le fait de rénover implique la substitution des anciennes menuiseries sans toucher au cadre, à savoir tout en conservant l’ancien cadre. Par contre, il faut comprendre qu’une fenêtre dans la fenêtre implique généralement une réduction de la surface vitrée, ce qui engendre une baisse de l’éclairage. Toutefois, ce désagrément peut être supprimé grâce à la mise en place d’une fenêtre à ouvrant caché. De par sa finesse, la menuiserie maintient la même épaisseur que l’ancien ouvrant en vue de ménager, voire d’accroitre la surface de vitrage initiale.

Qu’en est-il de la question de sécurité ?

Nombreuses fenêtres qui se situent au rez-de-chaussée ou qui sont dénuée de volets sont plus exhibées aux tentatives de vol. Pour pallier ces risques et pour mieux assurer votre sécurité, les fabricants se sont peaufinés au fil des années pour vous proposer des options variées visant à donner du fil à retordre aux cambrioleurs telles que la fiche anti dégondage de l’ouvrant, la consolidation de la menuiserie, les vitrages feuilletés et encore de nombreuses offres présentes sur le marché, pour vous permettre de vous défendre de manière plus efficace contre toutes tentatives d’intrusion.

Changer vos fenêtres en bénéficiant du crédit d’impôt

À compter du 1er novembre 2007, la réglementation réclame des niveaux de performance thermique pour les fenêtres au moment de leur substitution avec par exemple un double vitrage à isolation renforcée. Cette revendication implique des travaux plus coûteux, quoique cela suppose un droit à un crédit d’impôt 25% à 40% selon la situation. Par ailleurs, changer vos fenêtres peut vous faire bénéficier d’aides publiques ou encore de prêts remis avec quelques conditions, d’après leurs performances thermiques ou acoustiques, dans le cadre de la subvention pour l’amélioration du confort dans l’habitat privé (Anah), prime à l’amélioration de l’habitat PAH de la DDE, prêt Rénovation EDF, prêt Pass-Travaux. Il est obligatoire de faire certaines démarches avant de débuter les travaux. Une fois que la pose est accomplie par un professionnel, vous profitez d’une TVA à un taux réduit de 5,5%.

L’aménagement des nouvelles fenêtres implique-t-il nécessairement des dérangements dans la maison ?

Une fenêtre neuve dispose d’un niveau d’étanchéité à l’air plus élevé par rapport à une fenêtre ancienne. Cela engendre de ce fait une meilleure ventilation et ainsi la stabilité du renouvellement d’air de la maison. Si ce logement est doté d’un système de ventilation défectueux ou en est privé, le changer vos fenêtres peut dans ce cas précis produire des dommages notamment des moisissures. Aussi lors de la pose, le spécialiste doit en compte tous ces paramètres avant d’installer un diagnostic ventilation. Dans le cas où les nouvelles fenêtres ne pas pourvu d’entrées d’air, il est évident qu’une ventilation adéquate doit incontestablement être agencée.

Existe-t-il des labels ou certifications pour m’appuyer dans mes choix ?

Pour ce qui est de la qualification des menuiseries, la marque NF CSTBat attribuée par le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) assure la qualité de fabrication et par la même occasion de la ténacité et l’étanchéité de la menuiserie en question. Toutefois, il y a l’existence d’autres certifications relatives aux aspects précis. À titre d’exemple, il y a le classement AEV, pour jauger le niveau d’étanchéité à l’eau, à l’air ainsi que l’endurance face au vent de la menuiserie. Il y a également le certificat Acotherm qui peut certifier les performances acoustiques et thermiques. Concernant le Label Cekal, il atteste la qualité des doubles vitrages et leurs performances acoustiques et thermiques. Les menuiseries aluminium disposent des rapports de qualité. L’appellation Qualicoat arbore une résistance aux rayures, aux UV, à la décoloration et pour ainsi dire, une excellente tenue dans le temps. Les menuiseries Qualimarine sont plus tenaces aux environnements agressifs comme le bord de mer plus précisément, le sel ou le sable.


Quelle garantie puis-je bénéficier de l’installateur ?

Le poseur doit bénéficier d’une garantie responsabilité civile décennale. Par ailleurs, vous avez pratiquement le droit de réclamer son attestation d’assurance lors de la commande. En sus, les œuvres rattachées au changement des fenêtres bénéficient de garanties légales, à l’endroit de l’installateur, entre autres, une garantie de finition impeccable d’une durée de un an, d’une garantie de bon fonctionnement allant de deux années et pour finir une garantie décennale qui peut aller dans les dix ans.

Le changement de fenêtres implique-t-il un grand aménagement ?

En général, les travaux s’effectuent à une période assez limitée. En effet, l’installation revient à mettre sur pied un nouvel encadrement à la place de l’ancien. Cette option facilite le changer vos fenêtres en moins de temps et sans détériorer les murs. Une activité qui dure environ deux heures et une demi-journée par fenêtre en fonction de la taille ainsi que du matériau. Par contre, si le dormant actuel est en état abominable, il doit forcément être changé. S’il s’agit donc d’une dépose intégrale, cela engage plus de temps et implique également la reprise du mur en pourtour en vue de rétablir les appuis pour l’agencement de la nouvelle fenêtre.


Au niveau du coût, la pose de nouvelles fenêtres est-elle onéreuse ?

Le prix d’une nouvelle fenêtre peut différer en fonction de plusieurs critères à savoir : le matériau, la qualité du vitrage et incontestablement de ses dimensions. Quand il est question de rénovation, le sur mesure est incontournable, et pourtant il coute nettement plus cher par rapport au standard. Le prix hormis la pose peut avoisiner les 150 euros pour le PVC, 200 euros pour bois et pour la pose de la fenêtre, elle est estimée aux 300 euros. Bref, si vous envisagez d’opter pour 6 fenêtres de qualité supérieure à ouvrant caché en aluminium avec l’installation incluse, le prix total est apprécié régulièrement aux environs de 5000euros.

Bref, si vous jugez bon de refaire vos fenêtres, définissez tout d’abord vos besoins, vos attentes et votre budget avant de vous lancer.